11 octobre 2012

11 juillet 2012

Calcul d'une structure Simple (partie 3/3)

On a représenté (ici graphiquement) les efforts en compression/traction dans les barres. En complément on a représenté les moments de flexion.

1 juillet 2012

Calcul d'une structure Simple (partie 2/3)

3.0  Calcul de l’approche encastrée (décrite en 1.a)


Pour l’approche encastrée nous avons utilisé le logiciel RDM6 version 2011.
La structure a été modélisée de la même façon que la figure décrite dans la partie 1/3 de l’article. (note de calcul complète)

(la note de calcul complète)

+-------------------+
| RDM 6 - Ossatures 
+-------------------+

Utilisateur : nicolas
Nom du projet : structure simple
Date : 30 juin 2012

+---------------------+
| Données du problème |
+---------------------+
6 Nœuds
9 Poutres(s)
1 Matériau(x)
2 Section(s) droite(s)
2 Liaison(s) nodale(s)
1 Cas de charge(s)
1 Mode(s) propre(s) demandé(s)
+-----------------+
|  Noeud(s) [ m ] |
+-----------------+
Noeud       x         y          Noeud      x         y
  1       0.000     6.000           2     2.000     6.000
  3       2.000     3.000           4     2.000     0.000
  5       0.000     0.000           6     0.000     3.000
+---------------------------+
|  Poutres(s)  [  m , rad ] |
+---------------------------+
Poutre   Ori ->  Ext    Orient    Section  Mat    Long         Type
   1       1      2     3.1416    11     11     2.000    Rigide – Rigide
   2       2      3     0.0000    12     11     3.000    Rigide – Rigide
   3       3      4     0.0000    12     11     3.000    Rigide – Rigide
   4       4      5     0.0000    11     11     2.000    Rotule – Rotule
   5       5      6     0.0000    12     11     3.000    Rigide – Rigide
   6       6      1     0.0000    12     11     3.000    Rigide – Rigide
   7       6      3     3.1416    11     11     2.000    Rigide – Rigide
   8       1      3     0.0000    11     11     3.606    Rigide – Rigide
   9       3      5     0.0000    11     11     3.606    Rigide – Rigide

Poids de la structure = 1733.544 N (g = 10.00 m/s2)
Centre de gravité = 1.000   3.000   0.000   m
+-----------------------+
|  Section(s) droite(s) |
+-----------------------+
Le cisaillement transversal est négligé
Section droite 11 :
  Section paramétrée [ 12 ]
  U à ailes égales
  Longueur = 90.00 mm
  Hauteur = 30.00 mm
  Épaisseur de l'âme = 4.00 mm
  Épaisseur des ailes = 3.00 mm
  Aire = 5.160 cm2
  Moments quadratiques : IY = 53.831 cm4  -  IZ = 3.376 cm4
  Constante de torsion de Saint Venant J = 0.236 cm4
 Constante de gauchissement Iw =  = 46.755 cm6
  Coefficients d'aire cisaillée : ky = 0.19  kz = 0.60

Section droite 12 :
  Section paramétrée [ 4 ]  Carré creux
  Côté = 110.00 mm
  Épaisseur = 3.00 mm
  Aire = 12.840 cm2
  Moments quadratiques : IY = 245.201 cm4  -  IZ = 245.201 cm4
  Constante de torsion de Saint Venant J = 372.694 cm4
  Constante de gauchissement Iw =  = 1.449 cm6
  Coefficients d'aire cisaillée : ky = 0.42  kz = 0.42

25 juin 2012

Calcul d'une structure Simple (partie 1/3)

Présentation de la structure étudiée

Cet article comprend une analyse du calcul ainsi que le détail des résultats avec le logiciel Rdm6. La structure présentée ci-dessus sera utilisée par la suite comme référence.

 

24 juin 2012

Méthode test pour Pieux ASTM D1143-81 ( Partie 3/7)

Test de Chargement avec vérin hydraulique et avec dispositif de poids mort.

3.4.1 Centrer sur le pieu de test, ou le groupe de pieu une poutre de test en acier d’une taille suffisante et de rigidité importante pour éviter toute déformation parasite pendant la mise en chargement. Afin d’éviter tout problème de mise en place, prévoir une hauteur  suffisante entre le haut du casque de pieu et la semelle basse de la poutre afin de placer les plaques de transfert, la cellule de charge et l’élément hydraulique. Reposer les extrémités de la poutre de test sur un caisson temporaire.

9 juin 2012

Méthode test pour Pieux ASTM D1143-81 ( Partie 2/7)

3.1.4
Dans le paragraphe 3.3 et 3.4 et pour un test de pieu individuel au paragraphe 3.5, une plaque de transfert d’une épaisseur suffisante (25mm par exemple) doit être centrée sur la tête de pieu et positionnée perpendiculairement à l’axe du pieu. Dans le cas d’un test sur un groupe de pieu, il faudra considérer la position du centre de gravité du groupe de pieu afin de positionner la plaque correctement. Pour des tests de pieu individuels, la plaque de transfert ne doit pas être plus petite que le diamètre du pieu ou la dimension de la base du vérin. Pour un groupe de pieu, prévoir une taille minimale de 2x la dimension de la base du vérin.

3.1.5
       Pour des pieux en béton forés en béton armé, la plaque de transfert en acier doit être scellée dans un coulis a prise rapide. Pur des pieux en acier (forme en H), la plaque doit être soudée sur la tête de pieu. Pour les pieux en bois, la plaque doit être fixée avec sécurité et symétrie par rapport au montage soit grâce à un coulis à prise rapide et à très haute résistance soit par un autre moyen de fixation.